compta
Contrôle de gestion

Les nouvelles voies : ne plus gérer les coûts, mais les performances

Il ne s'agit désormais plus de gérer les coûts, mais la performance, à partir d'une approche fondée sur les processus et les compétences (et non plus sur les ressources et les responsabilités).

L’exemple de la comptabilité par les activités

La comptabilité par activités, vantée notamment par M. PORTER, semble une des démarches les plus productives. Ses grands principes sont les suivants :

- ce ne sont pas les produits qui consomment les ressources de l'entreprise, mais les activités

- il faut donc découper l'entreprise par activité et non par fonction ou par produit

- les unités d'œuvre sont remplacées par des inducteurs de coûts

- l'entreprise cherche à augmenter la valeur de son produit. Pour ce faire, chacune de ses fonctions doit améliorer la valeur apportée par son activité de transformation

L'analyse de la valeur : une vue multidimensionnelle qui tient compte de l’optique commerciale et de l’utilisation faite par le client

L'analyse de la valeur est une des méthodes couramment reliée aux notions d'efficience et d'excellence. Elle date de l'immédiate après-guerre.

C'est une méthode qui analyse un produit et cherche à l'améliorer en vue d'en augmenter son utilité et d'en diminuer son coût. C'est un outil d'amélioration, d'innovation et d'économie.

Valeur = Satisfaction de la fonction/coût

Différentes méthodes existent pour augmenter la valeur : le travail de groupe, les méthodes pour stimuler la créativité, les réseaux PERT, l'analyse des stocks, de la qualité, l'ergonomie. Concrètement, pour améliorer le rapport qualité-coût, il est nécessaire de supprimer certaines fonctions et d'en assurer d'autres

Le contrôle de gestion classique a une portée trop réduite par rapport aux évolutions de l'entreprise. Il ne porte que sur les matières et la fabrication, alors que les trois quarts des coûts en moyenne sont des coûts de préparation. L'analyse de la valeur intègre toutes les phases et tous les composants d'un produit (et pas seulement l'aspect production), mais de plus elle tient compte de l'optique commerciale et de l'utilisation faite par le client.

L'analyse de la valeur est parfois longue est coûteuse. Elle est cependant répandue dans la plupart des domaines de la gestion.

Le contrôle de gestion et l'informatique >>

Le contrôle de gestion

Présentation du cours de contrôle de gestion et enjeux et débats autour de la discipline

Les coûts complets

La méthode des coûts partiels

L’imputation rationnelle et les écarts

Planification et gestion budgétaire

Les perspectives du contrôle de gestion


Actualités du contrôle de gestion

Cours créés et mis à jour par Ed., administrateur du site et ancien intervenant à l'ESG, l'Ecole Centrale de Paris, Audencia et Paris XII