compta
Contrôle de gestion

Le deuxième niveau de décomposition : des méthodes distinctes pour les charges directes et les charges indirectes

- L'écart éco sur charges directes

Comme les deux bornes de l'écart sont évaluées en référence à la production réelle, seules des variations de coûts ou de qtté peuvent expliquer cet écart.

- Ecart sur coût : E/C - (cr-cs) Qr

Un coût réel supérieur au coût standard indique une détérioration des coûts de l'entreprise et donc un écart défavorable. Les causes doivent être recherchées dans les conditions d'approvisionnement des matières ou de rémunération des ouvriers.

- Ecart sur qtté : (Qr-Qp)cs ou (var Q) cs

Cet écart mesure la différence entre le rendement réel et le rendement standard. Les causes principales de cet écart sont en principe techniques : qualité défectueuse, taux de rebuts excessifs, qualification insuffisante de la main-d'oeuvre, mauvaise organisation de la production...

- L'écart économique sur charges indirectes

Dans le budget d'un centre d'analyse, on trouve 1. des charges variables et des charges fixes, 2. une activité mesurée par des unités d'oeuvre 3. un rendement (c'est-à-dire un rapport entre activité et production). Chaque sous-écart doit montrer l'influence de l'un de ces paramètres.

Le budget flexible et le budget standard peuvent être utiles pour calculer l'écart économique sur charges indirectes (cf tableau des écarts)

- écart sur coût variable

E/CV - frais réels - budget flexible (Ar)

- ((vr*Ar)+FFr) - ((vs*Ar)+FFs)

si on admet l'hypothèse que les frais fixes sont identiques aux frais standards :

E/CV - (vr-vs) Ar

- écart sur imputation du coût fixe (E/CF)

Budget flexible (Ar) - Budget standard (Ar)

- ((vs*Ar)+FFs - ((vs+fs)Ar)

- FFs - (fs*Ar)

E/CF - (An-Ar) fs

Il s'agit de la différence d'imputation des coûts fixes provenant d'un écart entre activité normale et activité réelle. C'est la définition même d'un écart d'imputation rationnelle, qui exprime un coût de chômage quand Ar<An et un boni de sur-activité qd Ar>An

- écart sur rendement du travail (E/RT)

E/RT - budget standard (Ar) - budget standard (Ap)

- ((vs+fs)Ar)-((vs+fs)Ap)

- (Ar-Ap) (vs+vs)

E/RT - (rendement réel-rendement standard)*production réelle*(vs+fs)

Petit conseil général pour les écarts sur charges indirectes : ne pas confondre la production, qui s'exprime en unités de produits, et l'activité, qui s'exprime en nombre d'unités d’œuvre.

L'imputation rationnelle des charges fixes >>

Le contrôle de gestion

Présentation du cours de contrôle de gestion et enjeux et débats autour de la discipline

Les coûts complets

La méthode des coûts partiels

L’imputation rationnelle et les écarts

Planification et gestion budgétaire

Les perspectives du contrôle de gestion


Actualités du contrôle de gestion

Cours créés et mis à jour par Ed., administrateur du site et ancien intervenant à l'ESG, l'Ecole Centrale de Paris, Audencia et Paris XII