compta
Contrôle de gestion

La valorisation des stocks

Le coût d'entrée dépend du coût d'achat des matières premières et du coût de production pour des produits intermédiaires ou finis. Le coût de sortie dépend de la méthode de valorisation choisie :

CUMP : recommandée par le PCG et la plus classique. Pb : il faut attendre la fin de la période de référence pour pouvoir valoriser les sorties de stock. Le Cump peut être calculé après chaque entrée en stock, mais cette méthode est lourde et donc peu utilisée

Peps : premier entré, premier sorti

deps : dernier entré, premier sorti ; méthode expressément interdite par le fisc car inflationniste en période de hausse des prix

méthode des coûts conventionnels. Ex : le coût de remplacement (next in first out) ou n'importe quel autre coût choisi (cump arrondi, coût standard...), qui font intervenir des différences d'incorporation sur matières car le coût choisi apparaît en fin de compte différent du cump, qui nous sert pour valoriser le stock final.

Selon la méthode retenue, la valeur du stock final varie, donc la variation de stock et par voie de csq le montant total du résultat.

Le PCG impose un inventaire physique chaque année. La différence entre l'inventaire physique et l'inventaire réel est appelée " différences d'inventaire, cad boni d'inventaire (entrée fictive) ou mali d'inventaire (sortie fictive)

Exercice de calcul des des coûts d'entrée et de sortie selon les différentes méthodes

Le coût de production >>

Le contrôle de gestion

Présentation du cours de contrôle de gestion et enjeux et débats autour de la discipline

Les coûts complets

La méthode des coûts partiels

L’imputation rationnelle et les écarts

Planification et gestion budgétaire

Les perspectives du contrôle de gestion


Actualités du contrôle de gestion

Cours créés et mis à jour par Ed., administrateur du site et ancien intervenant à l'ESG, l'Ecole Centrale de Paris, Audencia et Paris XII